L'histoire du marché des changes (Forex)

On estime généralement que les premiers échanges de monnaies internationales ont eu lieu à l'époque ou le commerce avec le Moyen-orient connaissait son essor. Mais, bien que la fréquence de ces échanges monétaire n'a cessé d'augmenté depuis, c'est plus précisément au Moyen-âge avec les croisades qu'ils connurent une véritable expansion (plus précisément au XIème siècle).

C'est donc à cette époque que l'utilisation des billets de change et des papiers de dette internationale est devenu banal. Le commerce international s'est alors développé et les activités bancaires se sont diversifiées et perfectionnées. Ce n'est pourtant qu'au XIX ème siècle, alors que le Royaume-uni était à son apogée que, qu'une réelle forme de régulation des monnaies étrangère est apparue.

En effet, à partir de 1816, quelques pays sont tombés d'accord pour établir un système de parités fixes en prenant pour base l'or et sa valeur. Plus clairement, plus une pièce était lourde en or, plus elle sa valeur était élevée. En 1958, le cross GBP/USD est le tout premier à être traité en continu. Il est alors appelé « câble ». C'est ce qui décide enfin les États-unis à adopter le système désormais appelé le « Gold standard ».

Mais ce système avait ses limites. En effet, les réserves d'or des différents pays commençaient à sérieusement diminuer à mesure que la quantité de devises augmentait. On voit alors de plus en plus de monnaies composées de matières moins précieuses. C'est ce phénomène, couplé aux effets de la première guerre mondiale qui contribua à la crise économique connue en Europe à cette époque. Le système est alors abandonné.

Cependant, cette période n'a pas nui à tout le monde puisqu'en parallèle, les États-unis connaissaient une forte croissance, allant même jusqu'à atteindre la très convoitée place de première puissance mondiale qui était jusqu'alors occupée par le Royaume-uni.

C'est en 1913 que la réserve fédérale (FED) voit le jour aux État-unis. Cette réserve avait pour but principal de rassurer les américains sur le système bancaire, mais aussi de soutenir l'économie nationale en organisant une politique monétaire stable.

Une fois la guerre terminée, le système peu fiable su Gold-standard est remplacé par un nouveau système appelé « Gold-exchange-standard » qui voit le jour à Gênes. Malheureusement, à cause de la difficulté économique de cette période d'après guerre, les crises se succèdent et poussent le Royaume-uni puis les États-unis à quitter le système. On assiste alors à un repli des économies nationales.

La seconde guerre mondiale ne fera pas moins de dégâts dans l'environnement économique européen et ce n'est qu'une fois cette guerre terminée que l'on voit se dessiner un nouveau système monétaire international. Étant donné que seuls les États-unis possédaient alors un stock d'or suffisant pour créer de la monnaie, le choix a été donné aux pays de déterminer la valeur de leur monnaie soit par rapport au dollar, soit par rapport à l'or. Le FMI (ou fond monétaire international) est crée en 1947 dans le but d'aider les pays ne parvenant pas à se soumettre à cette nouvelle règle. C'est l'essor de la monnaie américaine. En effet, chaque pays doit alors verser un fond comprenant 75% de devises nationales et 25% d'or. Les États-unis possédant presque 30% de ce fond obtiens alors un droit de veto applicable à chaque décision du FMI.

Un autre phénomène fait alors son apparition. Il s'agit de la migration des investissements vers l'Europe (les eurodollars) où les taux d'intérêts sont beaucoup moins élevés qu'aux États-unis, dépréciant fortement le dollar américain. Poussés par ce phénomène et par les différentes crises qui ponctuent les années 60, les États-unis se voient dans l'obligation de dévaluer leur monnaie. Cette même année (en 1971) le dollar cesse d'être convertible en or. C'est l'accord Smithsonian. Mais la dévaluation du dollar ne s'arrête pas là. En effet, alors que la situation économique des États-unis ne cesse de se dégrader, il se voit dévaluer de près de 10%.

En Europe, alors que ces changements font naître l'inquiétude chez certains pays membres de la CEE, la décision est prise en 1972 de maintenir une marge de fluctuation plus étroite entre les devises communautaires qu'avec le dollar. Mais ce projet d'union est désamorcé par les désaccords des pays membres. E, 1978, naît le SME (Système monétaire européen) ayant pour objectif de réduire l'inflation en stabilisant les changes et de mettre en place l'unification de la monnaie européenne par la création d'une monnaie unique , l'ECU. Ce système a permit la mise en place en 1992 de l'UEM (Union économique et monétaire) qui nous amènera à la création de l'Euro.

Il faut cependant attendre 1999 pour que le projet « Euro » voie le jour. On voit circuler les premiers euros en 2002 dans 16 pays membres de l'union européenne. Seuls le Royaume-uni, la Suède et le Danemark ne rejoignent pas la zone euro.

Bien qu'elle ne soit que très récente, la monnaie Euro est aujourd'hui la deuxième plus traitée après le Dollar. Ce succès risque fortement d'influencer d'autres regroupements de pays et de leur donner l'ambition de créer eux aussi un système de monnaie unique leur permettant de rivaliser sur le marché des changes.

 

Plus500
eToro
iForex
XTB
XM
 

Cours des devises