L’immobilier en 2016

L’immobilier en 2016

Après une année 2015 rassurante et encourageante pour le marché de l’immobilier, 2016 débute sur les mêmes bases. Les retouches apportées par la loi de Finance devraient également permettre de soutenir la croissance du secteur.

La refonte du prêt à taux zéro (PTZ) est la grande réforme de ce début d’année 2016. Le gouvernement ne s’y est pas trompé en ouvrant le PTZ au maximum de Français : il s’agit de soutenir le seul secteur de l’économie qui retrouve une bonne santé après des années de marasme. Sans compter l’éventuel gain électoral à l’approche des élections présidentielles. Comme son nom l’indique, le PTZ est un prêt qui ne génère pas d’intérêt. Il permet de financer, en partie, l’achat de sa première résidence.

Alors que les mises en chantier de logements neufs recommencent à progresser, sans pour autant retrouver leur niveau d’avant 2008, le PTZ va appuyer ces demandes, en espérant les multiplier. Le PTZ finance désormais 40% du prix du logement dans le neuf, contre 20% auparavant. Il est également éligible, dans l’ancien, sur l’ensemble du territoire, sous conditions de travaux, contre 6000 communes en 2015.

 

La loi Pinel a rassuré les investisseurs

L’éco PTZ est l’autre prêt à taux zéro à connaître un certain succès. Mais à la différence du PTZ classique, il a été prolongé jusqu’en 2018, à l’identique. Ce prêt vise, lui, les travaux permettant de réduire sa facture énergétique (isolation, chauffage…). Il est plafonné à 30 000 euros par logement. Si le PTZ concerne principalement les logements neufs et donc la construction, l’éco PTZ cible les logements énergivores déjà bâtis. La complémentarité entre les deux prêts va permettre de couvrir l’ensemble du parc immobilier, présent et à venir.

Dans le même esprit, la loi Pinel a également été prolongée, à l’identique. L’investissement locatif en 2016 devrait, lui aussi soutenir, la croissance retrouvée du secteur. Après la catastrophique loi Duflot, la loi Pinel a rassuré les investisseurs, en apportant plus de souplesse au dispositif. Pour rappel, la loi Pinel est un mécanisme d’incitation à l’investissement locatif. Il offre une réduction d‘impôt proportionelle à la durée locative choisie (12% pour 6 ans, 18% pour 9 et 21% pour 12).

Enfin, si les professionnels de l’immobilier sont confiants pour l’année 2016, c'est en partie grâce à l’environnement économique, favorable aux investissements dans la pierre. En effet, les taux d’intérêts n’ont jamais été aussi bas depuis 5 ans : il est possible de trouver des prêts à 2,2% sur 20 ans. Ils étaient supérieur à 4% en janvier 2012. La baisse des prix, notamment dans l’ancien, a également permis aux Français de récupérer du pouvoir d’achat. Mesures efficaces et prolongées, environnement économique favorable, 2016 s’annonce comme une excellent année pour l’immobilier.